La Haute Ecole

images-1 foto2g

La levade et le pas espagnol

La Haute Ecole est sans conteste « le cheval de bataille » des ibériques. Cette magnifique discipline pousse le dressage à son sommet et consiste à faire effectuer au cheval des airs d’école avec un maximum de brio et d’élégance.
Plusieurs de ces airs sont réputés être issus de l’utilisation guerrière du cheval.

Les chevaux ibériques triomphent dans les airs relevés tels que le
piaffé ou le passage ainsi que dans le pas espagnol, fameux mouvement destiné à la base à repousser les fantassins sur les champs de bataille en leur assenant un violent coup de l’antérieur.

Travail de deux pistes, changements de pieds, pirouettes font partie de la Haute Ecole.

La
pesade se distingue de la levade par un angle au sol moins important, soit 45°, ce qui demande au cheval un équilibre et une musculature considérables pour la réalisation de cet exercice difficile.
Dans la
croupade, le cheval détache une ruade énergique en étendant complètement ses postérieurs.
La
ballotade est la figue intermédiaire entre la croupade et la cabriole, le cheval effectue une ruade.
Dans la
cabriole, le cheval bondit en l’air en ramenant ses antérieurs sous sa poitrine et en jetant ces deux postérieurs en arrière.
Le
mézair et une levade au cours de laquelle il gagne du terrain en sautant sur ses postérieurs.


foto3g
ecportreprise
foto1g